les techniques de base

Le Hull down

Le but de cette manœuvre est d’empêcher vos ennemis de voir le châssis de votre véhicule. Par conséquent, la plupart des points faibles sont à l’abri des tirs ennemis et la surface apparente totale se limite à votre tourelle.Vous devenez ainsi une cible bien plus difficile à toucher.
Comme vous le savez, l’avant de la tourelle est la partie la plus protégée de la vaste majorité des chars. Donc, si vous êtes en position de défilement de tir et que votre ennemi fait face à votre canon, vous êtes virtuellement intouchable.
Il existe deux manières d’effectuer cette manœuvre : en utilisant la dépression de votre canon ou en vous servant du terrain pour vous couvrir.

1ere méthode : en vous servant du terrain

Cette version de la manœuvre s’attache à utiliser les différents obstacles du terrain comme couverture : les tas de débris, les épaves de chars, les rochers, les petits monticules, etc. Tous les chars peuvent réussir cette manœuvre, à condition de trouver un obstacle assez grand pour couvrir au moins leur glacis inférieur.

Quand vous subissez des tirs, pensez aussi à vous déplacer légèrement pendant le rechargement. Dans ce cas, la meilleure chance des ennemis pour vous endommager, c’est de viser vos points faibles, donc assurez-vous de leur compliquer la tâche le plus possible.

Important : Quand vous êtes en position de défilement de tir, vous êtes vulnérables pour l’artillerie ennemie. Donc bougez d’avant en arrière ou de droite à gauche pour évier qu’on focus vos weakpoints ou pour mettre en échec l’artillerie

2E MÉTHODE : EN UTILISANT LA DÉPRESSION DU CANON

La dépression du canon est un terme qui désigne la capacité de votre canon à s’incliner vers le sol. Plus le chiffre est négatif, plus votre canon peut descendre. Le fait d’avoir une bonne dépression de canon vous permet non seulement de viser des ennemis depuis des hauteurs, mais aussi de profiter des irrégularités du terrain, comme les collines, afin de couvrir votre châssis et pouvoir quand même tirer efficacement sur vos ennemis.

  • Montez et arrêtez-vous juste avant d’atteindre le point le plus haut
  • ajustez votre position pour que seule votre tourelle soit visible depuis l’autre côté de la saillie
  • dézoomez au maximum, faites un clic droit maintenu et déplacez la souris pour changer d’angle de vue
  • Regardez votre char par l’avant évaluer sa visibilité depuis le point de vue potentiel de l’ennemi
    ====>Si vous n’apercevez que la tourelle, c’est bon.

Quand les obus commencent à pleuvoir, pensez à avancer ou reculer un peu votre char quand vous rechargez pour éviter que l’ennemi touche un point faible de votre tourelle (weakpoint) comme le tourelleau.

Important : N’oubliez pas que cette version de la manœuvre n’est pas possible avec tous les chars.

quleques liens

https://youtu.be/BHdg62048uA

https://youtu.be/NWDQna6Ji7Q

https://youtu.be/Rz6rdcjznKE

Tu-me-vois-tu-me-vois-plus ou pikeaboo

le principe de base : surprendre votre ennemi en sortant du coin d’un obstacle pour lui mettre une touque quand il est distrait par quelque chose d’autre ou qu’il se déplace et ne peut focusser.

Cette manœuvre est plus efficace quand vous avez au moins un coéquipier avec vous, qui peut attirer l’attention de l’ennemi ou le décheniller pour ralentir sa progression

Quand frapper ?

  • l’ennemi ne sait pas que vous vous trouvez là, vous pouvez prendre le risque de sortir de votre cachette à tout moment et tirer un obus dans son glacis inférieur ou un autre point faible. 

  • attendez que l’ennemi tire et soit vulnérable parce qu’il recharge, ou bien qu’il tourne sa tourelle dans la direction opposée à vous, pour qu’il ne puisse pas répliquer après votre attaque.

Attention :

  • repliez vous vite avant qu’il ne puisse vous tirer dessus puis attendez d’être despoté (10sec) pour ressortir.

  • Il faut surveiller la minicarte, pour éviter d’être pris par surprise par un autre tank ennemi.

  • Quand vous sortez de votre cachette, assurez-vous que votre châssis est bien incliné et que vous n’exposez pas votre pignon d’entraînement pour éviter d’être déchenillé.

l’avance recule peut aussi être utilisée, si le char est assez mobile, pour faire tirer l’ennemi dans le vide: si le gars a un mauvais timing ou une connexion pourrie, il va tirer à contre temps et deviendra vulnérable le temps de son rechargement.

Angler le char (bounce = ricochet)

Le principe est simple: plus votre char est anglé par rapport au canon de l’ennemi, plus son obus aura de chemin à parcourir pour transpercer votre char et plus il aura aussi de chances de tout simplement rebondir.

Quand vous êtes face à une ennemi et que vous ne pouvez ni le contourner ni vous cacher, vous devez votre caisse de sorte que son canon soit la bissecrtice de l’angle à 90° formé par votre caisse (alors on regrète d’avoir  pioncé pendant le cours de maths au collège? on trouve toujours que ça ne sert à rien la géométrie… petit connard nihiliste d’ado!).

Pour les nuls qui comprennent rien ya un dessin en dessous

Le side-scrap

Le side-scraping est une variante particulière de la manœuvre de positionnement oblique du blindage, qui nécessite deux choses : un obstacle (un bâtiment, un gros rocher, etc.), qui servira de couverture à l’avant de votre véhicule, et un char bénéficiant d’un blindage latéral fiable (plaque épaisse, blindage espacé, jupes latérales ou un mélange de ceux-ci). Cette technique est composée de deux variantes qui dépendent de l’agencement de votre véhicule et de la position de votre tourelle.


1re variante : tourelle montée au milieu ou un peu à l’avant du véhicule

Rendez-vous prêt d’un objet volumineux, comme une maison ou un gros rocher, approchez-vous jusqu’à ce que l’avant de votre char soit en contact avec l’obstacle. Ensuite, inclinez votre position pour que l’arrière sorte d’un des côtés de votre abri et reculez légèrement. Si vous faites cela correctement, vos plaques frontales resteront couvertes par l’obstacle tout en vous permettant de tirer sur les ennemis en face de vous. Bien que le side-scraping laisse votre tourelle et votre flanc à découvert, la caisse est positionnée à un angle très aigu par rapport à l’ennemi. Cela veut dire que tous les obus tirés dans sa direction auront de bonnes chances de ricocher ou d’être absorbés par les suspensions. Comme la tourelle est en général la partie la mieux blindée d’un char, elle ne sera pas facile à endommager non plus. 


2e variante : tourelle montée tout à l’arrière ou tout à l’avant du véhicule

 C’est surtout les véhicules dont la tourelle est installée très en arrière qui obtiendront les meilleurs résultats avec cette technique. Son exécution est exactement la même que ci-dessus. Seulement, la tourelle à l’arrière offre la possibilité d’avoir un angle encore plus important, ce qui entraîne encore plus de ricochets et de tirs absorbés.

Concernant les véhicules équipés d’une tourelle montée à l’avant par contre, c’est un peu plus compliqué. Bien sûr, l’approche que nous avons déjà mentionnée fonctionne également, mais notez que dans ce cas il est très difficile de faire du side-scraping tout en gardant la plaque frontale à l’abri. La tourelle est tout simplement trop près de l’avant du véhicule pour cela. C’est pourquoi certains joueurs expérimentés emploient une version modifiée de cette technique, que l’ont peut appeler « side-scraping inversé ». La différence principale entre cette technique et sa version principale est que l’on place l’arrière du char, au lieu de l’avant contre l’obstacle qui sert de couverture. Le fait d’inverser la position du char place la tourelle vers l’arrière, ce qui élargit de manière considérable votre zone de couverture, sans effet négatif sur l’angle de la caisse. En gros, vous agissez comme avec un char dont la tourelle est installée à l’arrière.

La dépression

La dépression : aptitude d’un char à viser vers le bas.

Les chars russes, contrairement aux US, manquent souvent de dépression.La dépression du canon est un terme qui désigne la capacité de votre canon à s’incliner vers le sol. Plus le chiffre est négatif, plus votre canon peut descendre. Le fait d’avoir une bonne dépression de canon vous permet non seulement de viser des ennemis depuis des hauteurs, mais aussi de profiter des irrégularités du terrain, comme les collines, afin de couvrir votre châssis et pouvoir quand même tirer efficacement sur vos ennemis.

Le blind

Le blind, ou tir en aveugle: à utiliser avec parcimonie, mais consiste à tirer sur un char qui a disparu de la vue alors qu’il est vraisemblablement toujours à la même place et non protégé par un obstacle.

Les munitions

Il existe plusieurs types de munitions et il faut savoir laquelle utiliser selon la situation :

La HE (ou explo) :

  • face à un char de faible blindage, elle permet de faire d’énormes dégâts
  • face à un char très blindé, elle fait peu de dégâts mais permet de blesser son équipage ou d’endommager les modules.
  • pour décaper en urgence (empêcher la capture de la base)

L’APCR :

Ces obus ont une meilleure pénétration et une plus grande vélocité que les obus classiques (AP), mais risquent plus de bouncer lors de tirs à distance.

Les points faibles (weakpoints)

Dans les chars de manière générale le haut de la caisse et la face de tourelle sont les parties les plus blindées. Il faut donc viser des parties plus tendres des chars pour leur faire des dommages quand votre canon n’est pas assez puissant pour les pénétrer.

de face :

Le bas de caisse: a de rare exceptions c’est la partie la plus visibles

Les  écoutilles pour le conducteur, le mitraillettes les sont moins blindés et permettent d’endommager des membres d’équipage. Difficiles à atteindre de loin ils deviennent plus accessibles à mi-distance et au contact.

Le joint de tourelle

de flanc:

Les flancs sont plus tendres mais il y a deux pièges à éviter: les chenilles qui absorbent les tirs et le blindage au dessus de la chenille qui fait ricocher les obus.

Certains tanks ont des flancs verticaux et très larges qui se pénètrent facilement ex: OI O-NI alors que leur arrière est très blindé.

L’arrière:

C’est la partie la moins blindée du tank: il vaut mieux quand on rush un tank attendre d’avoir son arrière pour tirer son obus.

Quelques sliens : TankGG/TankInspektor/Skin sur le mode Aslain …) 

Le focus 

Le focus consiste à tirer sur le même char que vos alliés afin de supprimer au plus vite un ennemi afin d’obtenir un surnombre car même un ennemi à 10 pts de vie peut toujours vous tuer.

On peut demander le focus en visant un char et en appuyant sur le touche « T », une cible apparait alors au dessus de l’ennemi.

Qui « focusser »?Celà peut varier selon la situation:

  • l’ennemi qui a le moins de points de vie pour éliminer un canon

  • l’ennemi le plus fragile au niveau du blindage (pas de ricochet donc on est sûr de l’éliminer rapidement)

  • l’ennemi aillant un barillet (qui peut à lui seul abattre un de vos alliés)

  • un scout qui révèle vos positions 

Demander du support

Il existe plusieurs manières de demander à vos alliés de vous aider sur un char:

  • La touche F7  permet d’appeler à l’aide

  • La touche T demande le focus sur un ennemi ou d’appeler l’artillerie à cibler un ennemi en particulier

  • La touche W ouvre un menu en cercle qui vous permet de cliquer avec la souris sur l’ordre à « l’aide »

l’Autolock

l’autolock consiste à cliquer sur le bouton droit de la souris quand un ennemi passe dans votre viseur afin que la tourelle le suive automatiquement.

Astuces pour locker

  • se mettre brievement en mode sniper pour locker le char

  • utliser le mode autolock du pack asselain qui permet même de locker un char caché derrière un obstacle.

  • Attention: ce mod est un mod de triche et  vous pouvez locker un autre char plus éloigné dans le même axe au lieu de celui qui vous fonce dessus et ainsi rater un tir crucial. Ce mode bug souvent dans les rushs massifs.  

Quand utiliser l’autolock:

  • Quand vous tournez, à faible distance, autour d’un char facile à pénétrer.

  • Quand vous voulez faire du pikeaboo (attentionle char se délocke si il n’est plus spoté)

  • Quand vous fuyez face à un char ennemi: la tourelle suit votre poursuivant et vous pouvez lui tirer dessus des que vous êtes rechargé et vous pouvez vous regardez devant vous afin de zigzaguer pour éviter ses tirs, éviter les obstacles etc.

Quand ne pas utiliser l’autolock:

  • Quand vous êtes trop près d’un char difficile à percer car l’autolock vise le milieu du char et vous ricocherez sur le blindage espacé des cotés.

  • Quand l’ennemi est loin et se déplace rapidement et latéralement car vous  tirerez derrière le char

  • Quand vous snipez sans être en visée canon car le viseur saute dès que l’ennemie est despoté et vous perdrez vos repaires pour blinder sa dernière position.

Décheniller ou détracker

Consiste à immobiliser un char en lui tirant dans les chenilles

Comment décheniller :

de flanc : tirer dans le premier ou le dernier galet

de face ou de dos : tirer dans la chenille mais cela fonctionne moins bien que de flanc

l’obus HE : avec ses dégâts diffus l’obus HE offre une meilleure probabilité de décheniller l’ennemi

Pourquoi décheniller :

éliminer rapidement un ennemi : immobilisé dans une position exposée l’ennemi devient une proie facile pour votre équipe car il ne peut plus se cacher.

Gagner plus d’expérience : les dégâts faits à un ennemi déchenillé vous sont crédités comme aide à la destruction et sont largement supérieurs à ceux que vous auriez fait avec un seul obus.

Pour survivre : quand vous êtes cachés derrière un obstacle et qu’un tank que vous ne pouvez tuer seul vous rush, ses chenilles apparaissent avant son canon quand il contourne l’obstacle. Si vous le déchenillez il ne pourra pas vous infliger de dégâts. Si votre reload est supérieur à sa réparation vous pouvez le maintenir ainsi et soit le tuer soit attendre que des alliés viennent l’achever : c’est ce qu’on appelle perma detracker un ennemi.

augmenter la vitesse de rotation de la tourelle

Pour augmenter la vitesse de rotation de la tourelle il suffit de faire tourner la caisse de votre char dans le même sens que votre tourelle: les deux vitesses s’additionnent alors.

Exercez vous en salle d’entraînement à défoncer votre tuteur en prenant un char lourd pendant que lui essayera de vous tourner autour avec un léger( n’oubliez pas la HE).

Rammer

Consiste à percuter un tank pour lui enlever des points de vie

Comment rammer:

  • Il faut de préférence percuter le tank ennemi de flanc ou par derrière pour optimiser les dégâts.

  • Les chars ayant un glacis plat comme le Cromwell reçoivent beaucoup de dégâts quand ils ramment ils doivent donc heurter l’ennemi avec l’angle du char plutôt que sa face

Quand rammer:

  • Si votre tank est plus lourd que l’ennemi

  • Si l’ennemi a un barillet et risque de vous tuer en premier

  • Si vous avez peu de points de vie et que le reload de l’ennemi, sa pénétration, la mobilité de sa tourelle ne vous permettent ni de lui tourner autour ni de faire bouncer ni de le tuer en premier ALORS et SEULEMENT ALORS quand la mort est certaine, proche et inévitable vous pouvez rammer comme un benêt pour faire des dégâts une ultime fois.

Astuces pour optimiser le ram:

  • La compétence bélier sur le conducteur augmente de 15% les dégâts infligés et diminue les dégâts reçu lors d’un ram

  • le revêtement anti-éclat diminue de 25% les dégâts reçus lors du ram

Aller à la barre d’outils